18 février 2008

SUR LA ROUTE 5

À Old Apelousas, je descendis dans une épicerie pour acheter du pain et du fromage pendant que Dean s’occupait de l’essence et de l’huile. GRAMINÉES DU GOLFE & CHAMPS DE SABLE DE PICARDIE / LABOURS DANS L’OR NOIR / DANS L’ORNIÈRE EAU STAGNANTE / CUVES D’ORGE MALT BIÈRE SILOS DE PÉTROLE / MOISSONNEUSES BATTEUSES CONVOIS EXCEPTIONNELS / LARGE VEHICLE / MUFFINS EMBALLÉS SOUS PLASTIQUE / DERRICKS DE PURIN / PISS FACTORY / TOTAL TAPIS VERT / BOURSE FLOTTANTE / TARTINES / ARBRES À CAME / SUPERMARCHÉS DE LA VRAIE VIE / CIVILISATION BIDON & COCKTAIL / LA GUERRE EST PACIFIQUE COMME LE DÉVELOPPEMENT EST DURABLE

4 Comments:

Anonymous gmc said...

LES CEREALES DU DELIRE

La guerre du pacifique
Comme développement durable
Autant herser la mer rouge
Pour en tirer de l'or noir
Et une perle de colza
Patti sur des mustangs
S'occupe des ergots pourpres
Que le seigle dépose dans des cuves Dont les rats ont muré
Les voies de respiration

7:49 PM  
Blogger Renaud B. said...

Je suis toujours, toujours à pédaler
Sais pas ou j'vais mais j'continue à mouliner
Pas sûr qu'un jour, jamais, demain, je m'arrêterai
Itinéraire alambiqué je roule sans jamais m'retourner
Et si un jour, peut-être, demain, je rencontrais
Le bout du monde dans l'autre sens j'aurai plus qu'à recommencer.

6:00 PM  
Blogger S.L. said...

Merci pour les céréales (killer ?).
Difficile de joindre le bout quand on roule sur la boule...
Bon voyage !

5:45 PM  
Anonymous christian said...

Il faut créer un observatoire!
une commission
que dis-je un groupe de pilotage...

9:20 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home