04 mai 2007

TOMBES

Les petits soldats bien rangés mangent la terre en tête à tête.
Les corvidés tombent du ciel sur le champ de l’ancienne bataille ;
des milliers d’oiseaux perchés silencieusement sur les stèles de ciment blanc.
La nuit, parfois, des crétins au front bas, intoxiqués par la haine,
viennent étaler leurs déjections de peinture noire et rouge sur les tombes.

4 Comments:

Anonymous Jean d'Artois said...

Je revois et relis tout cela, si seulement ca pouvait etre un bouquin... C'est de loin ma page de la toile de l'internette preferee !

12:46 AM  
Blogger S.L. said...

Merci Jean. J'ai envoyé le "manuscrit" d'A noir E blanc au "Temps qu'il fait" qui a refusé. Il est aussi sur le bureau de POL...
On commence à penser à s'y remettre.

10:47 AM  
Blogger RB said...

Je suis arrivé jusqu'ici de blog en blog. Tout est très beau, très touchant. Je vous souhaite de réussir à diffuser cette beauté plus largement.

7:53 PM  
Blogger S.L. said...

Merci, Cher RB, pour ces quelques mots. Je me sens une parenté avec les écrits des Nymphomaniaques de Mars.

9:12 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home