16 janvier 2008

SUR LA ROUTE 3


« Maintenant on doit tous sortir et savourer le fleuve et les gens et le monde », dit Dean, s’affairant pour trouver ses lunettes de soleil et les cigarettes, puis jaillissant hors de l’auto comme un diable hors de sa boîte. – LE MONDE SE DÉPLACE PLUS VITE QUE LES AUTOMOBILES TRAINS CAMIONS AÉROPLANES / 30 KILOMÈTRES PAR SECONDE AUTOUR DE LA GROSSE ÉTOILE CENTRALE / LE VENT DE LA COURSE FREINE LES DÉPLACEMENTS DES INSECTES / ON ESSAIE DE REMONTER LE COURANT MAIS LE SENS DE L’HISTOIRE EST LE MÊME POUR TOUS / ON PEUT NÉANMOINS PASSER BEAUCOUP DE TEMPS À OBSERVER LA SOUPE PRIMORDIALE / ON PEUT MÊME CRACHER DEDANS ET IL N’EST PAS DIT QUE LA DILUTION DE LA SALIVE DANS L’OCÉAN N’AIT PAS UN JOUR LOINTAIN DES RÉPERCUSSIONS DANS L’ÉCOSPHÈRE

Libellés :

5 Comments:

Anonymous christian said...

photo tres Bressonnienne, bel atmosphere! mes cheveux sont en broussailles, soufflés qu'ils sont pas le temps et le vent qui filent, filent et filent encore...

9:00 PM  
Anonymous gmc said...

VITESSE D'ATMOSPHERE

Le problème majeur de la vitesse, c'est qu'elle ne peut augmenter indéfiniment et, une fois dépassé le seuil de la vitesse luminique, le passant moyen est obligé à l'heure actuelle de s'asseoir et de contempler le paysage, activité certes agréable mais qui limite les performances olympiques qu'affectionne tout un chacun. Le comité s'est mis au travail ces derniers temps sur ce sujet car, en l'absence de structures indépendantes en matière de SAV de la vitesse, voire de bureaux de développement de cette discipline, il est tout à fait logique pour l'autorité responsable de définir une date d'introduction sur la marché d'une nouvelle technologie permettant à court ou moyen terme de pallier cette cruelle insuffisance. Cette innovation, majeure dans le domaine poétique qui constitue notre ordinaire, permettrait, d'une part, d'offrir des débouchés interstellaires à des franges de la population en mal d'ascenseur et, d'autre part, de récompenser celui de nos auteurs de science-fiction ayant eu la meilleure vision de ce projet en lui attribuant le titre de Bali - Magnifique en langage galactique - Verne des XXème et XXIème siècles. Il va de soi que ceci entrainera également, personne ne s'en plaindra, une recrudescence de la création poétique comme à chaque fois que nous avons opéré une modification sur le paysage technologique. Le comité s'est donné environ une centaine d'années pour mener à bien cette injection technique, il a de plus constaté que les instances poétiques étaient comme à l'accoutumée fort en avance sur ce projet. Si les bureaux d'étude ont déjà balisé le terrain de par leurs études de faisabilité, il est tout à fait possible que le délai initial soit amputé d'une ou deux décennies.

9:00 PM  
Blogger S.L. said...

Cher Christian
Merci pour la régularité de vos visites accompagnées de commentaires poétiques. Nous attendons votre IMAG'IN II avec Christian et Be@ !

10:45 AM  
Anonymous christian said...

Jamais je ne pourrais mettre dix mots cohérents, je n'ai pas votre talent, et pire je suis paresseux.
Merci pour mes pauvres commentaires

10:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

S’il n’y avait pas le cadre des arbres,
et la page de la mer
où notre vie pencherait-elle ?


Claire

9:44 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home