16 novembre 2006

des reliques


Des reliques du passé sont répandues sur la table de la cuisine :
le chemisier à fleurs mauves de Maman, la cape écossaise de Louise,
la canadienne de Grand-père, le duffle-coat de tes quinze ans.
La vapeur des souvenirs monte de la boîte à boutons grande ouverte.

7 Comments:

Anonymous Amel Zmerli said...

La mémoire bouton née...
C'est beau !
Amitiés,
Amel

2:16 AM  
Anonymous sel_in said...

très beau blog...j'adore cette petite "histoire"

6:46 PM  
Blogger S.L. said...

Merci pour le petit rien, grain de sel in.

7:00 PM  
Blogger nicole said...

bravo!! tous ces boutons identiques aux votres, je les utilise dans mes tableaux, je les colle pour tjrs mais avant de les touche, les caresses, les regarde, et les sens...

Superbe photo!!!

9:23 PM  
Anonymous michel.jeannès@lamercerie.eu said...

relique =>que lire? (anagramme).
à qui vous relie cette boîte?
Pour répondre à Nicole: le bouton ne se colle pas mais se coud.

12:55 PM  
Blogger Latifa said...

L'accent sur le "è" de "jeannès" rend impossible le contact.
Il faut noter michel.jeannes@lamercerie.eu

10:12 AM  
Anonymous Michel Jeannès said...

"Boîtes à boutons-boîtes à mémoire"
Venez conter vos boutons et faire parler les boîtes à souvenirs lors des "Journées du Matrimoine"(dans le cadre des Journées Européennes du patrimoine)au Musée dauphinois de Grenoble.
Une "Zone d'intention Poétique" et oeuvre d'art développée par le collectif La Mercerie.

3:04 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home